Grenat

 

grenat hessonite

 

Le Grenat

 

Le Grenat naturel est une pierre fine, anciennement semi-précieuse, connue depuis l’antiquité et dont le succès n’a pas été démenti depuis.

 

Etymologie du mot grenat

Le mot Grenat viendrait du latin « granatus » qui signifie « grain », forme à laquelle peuvent être comparés les grenats à l’état brut sur la roche ou de « malum granatum », appellation latine du fruit grenade. Le mot pourrait également venir de la teinte de la gemme, souvent de couleur rouge sombre à l’image du fruit du grenadier et de ses arilles, et qui a donné son nom à la couleur grenat.

 

Histoire de la pierre grenat

Très utilisés dans les bijoux dès l’antiquité égyptienne, grecque et romaine, les grenats étaient considérés comme des pierres protectrices et servaient de talismans à ceux qui les portaient.

Symbole de lumière, Noé a même utilisé l’éclat de la pierre fine pour s’éclairer la nuit et trouver son chemin pendant le déluge.

Cité par Théophraste ou Pline dans l’antiquité, appelé « charbon ardent » au Moyen Age, le nom « grenat » ne serait apparu qu’en 1270, utilisé par le philosophe allemand Albert le Grand.

 

Caractéristiques du grenat naturel

Le Grenat est une pierre fine, anciennement pierre semi-précieuse, qui fait partie de la famille des Silicates et plus précisément des nésosilicates. La pierre grenat est composée de silicate d’aluminium, de fer ou calcique qui influent sur sa couleur.

Le grenat naturel dispose d’un système cristallin cubique, d’une cassure conchoïdale à0irrégulière, et d’un clivage imparfait. Son éclat est vitreux à résineux.

 

Les variétés du Grenat

Alors qu’on associe souvent le grenat à la couleur du même nom, il existe une très grande variété de grenats, dans des teintes très différentes, du rouge orangé au vert en passant par le rouge profond auquel il est assimilé. Cette diversité de nuances s’explique par les différents éléments présents dans la pierre qui lui apportent une coloration différente. Ne nécessitant pas d’être amélioré par un traitement thermique, le grenat naturel est une pierre fine appréciée.

Plus de quarante variétés de Grenats sont répertoriées et commercialisées.

 

Le grenat pyrope : quand on parle de grenat, c’est la plupart du temps de cette variété dont il s’agit. Rouge sombre, il illustre pleinement la couleur grenat.

Le grenat almandin : il s’agit du grenat le plus commun et le plus courant. Sous forme de cristaux rhombododécaédriques, il possède une couleur rouge à rouge foncé avec parfois des nuances de violet ou de brun. 

Le grenat spessartite : plus rare, ce grenat de couleur rouge-orangé voire rouge foncé doit son nom au lieu d’où il fut extrait à l’origine, dans le Spessart bavarois.

Le grenat rhodolite : mélange de pyrope et d’almandin, le grenat Rhodolite est de couleur rouge plus clair que les autres grenats. Son nom vient d’ailleurs du grec et veut dire « rose ». Pouvant être confondu avec le rubis, il est nettement plus abordable que ce dernier. La pierre fine peut également arborer des teintes plus pourpres, entre rouge et violet. Le grenat rhodolite framboise est actuellement celui qui est le plus précieux.

Le grenat grossulaire comprend différentes sous-variétés parmi lesquelles les grenats hessonite, tsavorite et andradite.

Le grenat hessonite : de couluur plus orangée, ce grenat naturel possède de chaleureuses teintes de miel.

Le grenat Tsavorite : de couleur vert vif, ce grenat a été nommé en référence au parc Tsavo au kenya où il fut trouvé la première fois. Bien loin de la couleur grenat classique, le Tsavorite est très prisé et très recherché bien que relativement rare.

Le grenat démantoïde : c’est une pierre grenat grossulaire andratite de couleur verte intense, qui doit sa couleur à la présence de fer ou de chrome. Découvert seulement à la fin du 19e siècle, ce grenat est très apprécié. Les plus beaux spécimens se trouvent à Madagascar.

Le grenat vanadium : c’est un grenat naturel qui change de couleur selon la lumière à laquelle il est soumise : d’orange à rose, de bleu à rose ou rouge.

 

Où trouver la pierre Grenat ?

Des gisements de grenats sont situés un peu partout dans le monde. Les principaux à Madagascar, en Afrique du sud, au Brésil mais aussi en Inde, en Chine, au Kenya, au Sri Lanka, Nigeria, Pakistan, en Tanzanie et aux États-Unis.

Les plus beaux grenats spessartites se trouvent dans les gisements de Namibie et du Mozambique.

Le grenat hessonite provient le plus souvent du Sri Lanka ou de Tanzanie.

 

Entretien du Grenat naturel

Toutes les variétés de pierre grenat sont sensibles aux températures extrêmes et peuvent être endommagées en cas de choc thermique.

 

Comment utiliser le grenat ?

En raison de sa très bonne dureté de 7 à 7,5 sur l'échelle de Mohs, le grenat peut être utilisé dans de nombreuses pièces de bijouterie.

Son haut indice de réfraction lui offre une très belle brillance qui lui permet de convenir aussi bien aux bagues qu’aux boucles, colliers et pendentifs.

Son prix beaucoup plus attractif que celui du rubis lui permet de remplacer avantageusement ce dernier dans toutes sortes de créations. Il offre également la possibilité de pouvoir utiliser des pierres de belles tailles sans pour autant se ruiner.

Le grenat naturel, de couleur grenat, rouge, rose ou orange s’accorde particulièrement bien avec l’or jaune et l’or rose. Le grenat naturel vert convient mieux à l’or blanc, voire l’or jaune.

Grenats en vente sur notre site

 

Mars 2016